Dossier attaché

> Réouverture de l’exposition le samedi 15 janvier à 15h
> Programme de lectures le jeudi 27 janvier à 18h
> Dernier jour le samedi 29 janvier

Noémie Degen/Simon Jaton
Luna Mahoux
Sherian Mohammed Forster
Mina Squalli-Houssaïni
Léo Bachiri Wadimoff



En 2020, 2021, 2022, y’a des dossiers particuliers à gérer. Que peut on encore faire de nos lieux ouverts/fermés, où tout est en suspens mais, paradoxalement, tout ce qui est enfoui resurgit.
L’hiver dernier aux mêmes dates, il y avait dans cet espace une expo de Jacqueline de Jong dans laquelle figurait une petite lithographie abstraite - entre un paysage et une mini forêt de bites dressées -, avec pour titre écrit à la peinture rouge dessus : « On fait ce qu’on peux » .

Ça fait un an que ce mood annoncé (qui date de 1967) ne nous lâche pas.
Symboliquement, intuitivement, par défaut parfois, on s’adapte à nos situations, et par étapes on ose reprendre la production et la parole. Nos urgences nous rattrapent, et pour gérer les choses urgentes et en suspens, il faut aussi repartir de choses calmes et posées. Cette expo est produite par un groupe d’ami.e.s qui se pose un petit moment ici pour faire le point et se demander ce qu’iels veulent montrer d’elleux mêmes et de leur travail, à ce stade de traitement des dossiers.

Organisé avec le soutien de la Ville de Lausanne.

crédit image Jacqueline de Jong : On fait ce qu'on peux, 1967 (lithographie, 27.3 × 21.6 cm)