PROJET MARFA
Avec les étudiants des Beaux-Arts de Nantes

28 FEVRIER 2015



Organisé par: Constance Nouvel, Ida Soulard et Treize
Avec: Alan Affichard, Hellene Aligant, Antonin Gerson, Hannah Montoux-Mie, Mathilda Nex, Xarli Zurell.

En plein désert du Chihuahua, à trois heures de route d’El Paso, Marfa est une petite ville de 1800 habitants. Construite en 1882 sur le tracé du chemin de fer, bastion des « border patrols », camp d’entraînement pour l’armée de l’air pendant la seconde guerre mondiale, Donald Judd s'y installe au début des années 1970 et rachète les bâtiments militaires alors abandonnés pour y installer ses oeuvres et celles de ses amis (Dan Flavin, Roni Horn, John Chamberlain, Claes Oldenburg, etc). A sa mort, dans les années 1990, s’installent galeries d’art contemporain, résidences d’artistes et festivals de films transformant définitivement la ville en haut lieu de l’art contemporain international.
Le travail de Judd à Marfa, en tant qu’artiste, architecte et designer relève d’une utopie : travailler l’espace, de l’échelle de l’intime à celle de la ville. Passer d’une dimension à une autre c’est ouvrir de nouveaux modes de représentation et de connaissance. Lorsque l’on change d’échelle, c’est toute la structure qu’il faut repenser.
Transcription, traduction, codification, partition, transposition, transformation, métamorphose, transfert…
Partant de ces dynamiques, au mois d'avril 2015, six étudiants des beaux-arts de Nantes partiront pour trois semaines à Marfa. Ce séjour aura pour enjeu l’exploration de ces passages, de ces moments de glissements et d’articulation, entendus comme la définition possible d’une dynamique artistique, d’une méthode, à la fois de recherche, de production et d’exposition. Cette exploration collective se clôturera par une exposition à Marfa, une exposition retour à Nantes et la production d'une publication.
En préfiguration de ce voyage, les étudiants présentent à Treize le samedi 28 février des oeuvres représentatives de leurs recherches actuelles accompagnées de leurs projets pour Marfa sous forme de maquettes, dessins, plans, et textes. Conçue comme une étape intermédiaire, cette journée de workshop pratique se veut un moment d'accélération et d'intensification de leur projets individuels grâce aux interventions, tout au long de la journée, d'artistes, producteurs et commissaires d'exposition qui viendront réagir à leurs propositions.