← Les films de Guillaume Dustan
(2000-2004)



MARDI 18 JUIN, 19 h 30, au Luminor Hotel de ville

Nietzsche (2002)
(62 min)

présenté par Thomas Clerc




Nietzsche, un journaliste feuj ancien rédac chef de BFM vient me voir pour un bouquin sur les gays et on parle, je suis assis au bureau de Tim.

Un film d’entretien : « Je lutte contre ma dépression en m’intéressant aux jeunes. C’est vachement important de savoir changer d’époque. Parce que mon époque elle est finie, je veux dire, faut pas oublier, Dans ma chambre et tous ces trucs-là, ça n’existe plus. C’est plus le même paysage mental. Alors je fais comme Warhol dans les années 70, je m’intéresse aux jeunes. Je fais une deuxième Factory. La première elle a déjà eu lieu c’était Warhol. Donc il y a eu la collection, maintenant, la collection ça devient une espèce de collection d’artistes auteurs, penseurs et de gens qui interviennent sur leur temps. Et puis je suis en train de prendre la tête de l’underground parisien, grosso modo. Enfin, prendre la tête dans les deux sens du terme. D’infiltrer les institutions style Beaubourg, Palais de Tokyo machin, j’essaye de créer un journal. Parce qu’en principe LXiR c’était fait pour que je sois assez médiatiquement important pour que j’aie la possibilité de créer un support médiatique. C’était fait pour ça, et là, effectivement, ça marche plus ou moins dans cette direction-là. Ça devrait être faisable... »