← Les films de Guillaume Dustan
(2000-2004)



DIMANCHE 9 JUIN, 11 h 30, au Luminor Hotel de ville

Nous (love no end) (2000)
(82 min)




Nous (love no end), un film d’amour avec Tristan à Genève.

Certainement son premier film, il teste les possibilités du tourné-monté. On lui donne sa caméra, « ça n’enregistre que quand je presse », il la pose face à lui et danse nu sur Prince, tout de suite après, The greatest romance ever sold.

Les Nous, avec Pietà et Ratés, forment le cycle de Tristan. Ce sont des films cloués au lit ou pas très loin, filmés pour se faire du bien « comme un antiseptique, c’est comme de l’acupuncture d’amour, pour que j’aime encore, que je vive encore... ouin-ouin-ouin... »
Enregistrer le présent, le temps réel comme le temps le plus fragile, constitue d’emblée une pratique existentielle, presque thérapeutique.